RSE et environnement

Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à intégrer la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) dans leurs activités et à se tourner vers les enjeux environnementaux. Or, quelques-unes d’entre elles vont plus loin en adoptant une démarche de développement durable.
Cette démarche est-elle toujours en phase avec les préoccupations environnementales grandissantes ?

Qu’est-ce que la RSE ?

La RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) est un concept qui a été développé dans les années 1980 et se base sur le respect de l’intérêt public, du bien-être du personnel et de l’environnement.

Elle a été mise en place pour répondre aux défis lancés par des organisations d’entreprises qui souhaitent développer leurs activités en prenant en compte les besoins du monde entier.

La RSE est-elle vraiment en phase avec les nouvelles tendances de la défense de l’environnement ?

Dans le cadre du développement durable, l’environnement est un enjeu majeur qui nécessite une approche globale pour se prémunir des effets néfastes de nos activités sur l’environnement. 

Un certain nombre de préoccupations liées à la RSE sont en phase avec les tendances du développement durable, et notamment les notions d’innovation, de ressources humaines, le rôle des entreprises, la réduction des émissions de CO2 ou encore la prise de conscience de la population en général.

L’innovation représente l’un des éléments clés du développement durable

L’innovation permet d’acquérir une plus grande connaissance sur les effets de nos activités sur l’environnement, et de prendre des mesures qui permettent de réduire leurs impacts.

En effet, « toutes les activités humaines sont susceptibles d’avoir un impact sur l’environnement. Toutefois, en suivant les principes fondamentaux du développement durable, il est possible d’améliorer ces effets néfastes de nos activités sur l’environnement”.

Développement durable : un enjeu pour les ressources humaines

Du côté des ressources humaines, le développement durable est aussi un enjeu majeur. En effet, le maintien du capital humain dans l’entreprise est essentiel pour la RSE et le succès de l’entreprise.

De plus, les compétences des salariés sont à considérer au même titre que les matières premières qui entrent dans la composition des produits.

Toute entreprise doit donc investir dans la formation pour contribuer à la préservation du capital humain et à la compétitivité de l’entreprise.

Un enjeu stratégique pour les entreprises

Le développement durable est également un enjeu majeur et parfois stratégique pour les entreprises. En effet, elles se doivent d’être exemplaires dans ce domaine et de montrer comme leurs actions sont bénéfiques pour la société. 

2. La RSE, un modèle à suivre pour la défense de l’environnement ?

La RSE constitue un modèle à suivre pour la défense de l’environnement.

En effet, le développement durable n’est pas seulement un sujet économique et social, mais aussi un enjeu environnemental. Les entreprises ont profité de la crise pour mettre en place des mesures en faveur du développement durable. 

Elles ont aussi compris que leurs activités avaient un impact sur l’environnement et qu’il est possible d’améliorer cet impact.

Les entreprises ont dû mettre en place des objectifs environnementaux qui ont permis de revoir leurs pratiques et ont aussi participé à la création de nouvelles technologies.

En plus des mesures prises par les entreprises, la RSE a aussi permis de développer un environnement favorable à un développement durable. Les entreprises s’engagent à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, à consommer moins d’eau, à recycler leurs déchets… 

Pour conclure, la RSE permet de s’engager dans le développement durable et a donc permis à de nombreuses entreprises de devenir plus engagées dans la protection de l’environnement. Donc, oui, RSE et environnement sont bien liés.

RSE et environnement : quel lien pour les entreprises ?

Vous pourrez aussi aimer